Bon à savoir avant de partir, voici quelques règles élémentaires de sécurité.

Nos ânes ont été éduqués avec soin afin de pouvoir vivre auprès des êtres humains dans un souci de sécurité maximum, mais gardons à l'esprit qu'ils sont et restent des animaux et par conséquent peuvent avoir des réactions inattendues de peur ou de défense.

  • Ne surprenez jamais un âne par derrière. Parlez lui avant de l'aborder et posez calmement la main sur lui.
  • Attention aux gestes brusques, aux cris, aux cavalcades qu'il pourrait interpréter comme des agressions.
  • Ne donnez pas à manger à l'âne à la main. Il ne voit pas le bout de son nez et peut mordre les doigts d'un enfant en croyant croquer une carotte...
  • Si votre âne vous échappe, ne courrez surtout pas, il interpréterait cette action comme une poursuite de prédateur et chercherait à se mettre hors de ce danger en se sauvant de plus belle. Rattrapez le en marchant plus vite que lui et en lui parlant doucement.
  • En été, les attaques de mouches et de taons sont une véritable calamité pour les ânes. Ils s'en défendent régulièrement en les chassant avec leurs pieds. Ne laissez pas les petits enfants sur le côté de l'âne à portée des sabots, ils pourraient recevoir le coup de pied qui ne leur était assurément pas destiné.
  • N'enroulez pas la longe autour de votre main ou poignet si l'âne fait un écart, de sérieuses blessures sont à craindre.
  • Faites descendre l'enfant de l'âne pour traverser un ruisseau ou tout passage difficile. L'âne peut avoir le réflexe de sauter par dessus un obstacle.
  • Les ânes n'ont pas peur des chiens, ils les attaquent même parfois de façon violente. Si vous désirez partir en promenade en emmenant votre toutou, il est plus prudent de le tenir en laisse et éloigné des ânes.

Restez vigilants en toute circonstances !